mardi 29 janvier 2013

Les toiles du maître

Pour fêter le 100ème post sur le blog (déjà !)

Dans le n°10 du fanzine Ascension, après de très longues négociations avec Christian Vander, j'avais pu présenter une infime partie d'un aspect méconnu de son oeuvre : ses dessins réalisés au pastel à l'huile, pour moi indissociables de sa musique. 

On y retrouve en effet la même poésie et les mêmes couleurs, jusqu'aux "spires" qui sont un motif récurrent. A l'époque du magazine, Christian, soucieux des critiques face à son travail, ne m'avait finalement laissée publier qu'un seul tableau inédit : Manège. Le temps a passé, et les réactions positives engendrées par cet article l'ont aujourd'hui convaincu de vous présenter d'autres oeuvres inédites. Je le remercie immensément pour la confiance qu'il m'accorde ainsi et vous laisse découvrir son travail. 

N'hésitez pas, en retour, à commenter ses tableaux. 



Ambiance de la Mer (25/08/99)

L'Éclaté (21/02 au 02/03/89)


Lui (16/08/90)


Les Chutes (19/07 au 10/08/89)


Manège (début à fin février 99)


La pêche aux perles dans la tornade (31/01 au 02/02/89)


Spectre Bleu (1989)





lundi 28 janvier 2013

Magma à Cenon c'est ce Vendredi

Cenon c'est en (très) proche banlieue bordelaise et toutes les informations sont disponibles Ici. Profitons-en pour saluer la fidélité de Patrick Duval, le mentor de Musiques de Nuit, qui programme régulièrement Magma depuis 1981 mais également Offering, le Trio, Les Voix sans oublier le premier piano solo en 2009 !
Après il faudra attendre Avril pour revoir le groupe...

dimanche 27 janvier 2013

Les deux premières minutes "souvenirs" du concert de Saint Amand 2013

Un petit retour sur le premier concert de 2013 pour Magma. Une salle bien remplie, malgré le froid glacial qui régnait ce soir là, était donc au rendez-vous du groupe dont le répertoire est le même que lors des concerts du Triton en Novembre dernier.
Voici les deux premières minutes de ce concert avec l'introduction de Rïah Sahiltaakh (Tendeï Kobah vous vous souvenez ?) dans son nouvel arrangement à découvrir bientôt en images (et en entier) dans le DVD Epok V filmé au Triton en Juin 2011.
















samedi 26 janvier 2013

Thélème et Laurent Thibault



Pop Music Superhebdo n°80 du 28 octobre 1971

Le 3 janvier dernier, Memorizatör nous informait (voir Ici) de la parution du premier roman de Laurent Thibault, L'Enrêveur et d'un CD l'accompagnant, son deuxième album seulement depuis 1978 avec "Mais on ne Peut pas Rêver tout le Temps".
En octobre 1971, une petite interview de Laurent parue dans un hebdomadaire vantait la récente création du label Thélème.
Certes, dans le préambule, quelques erreurs se sont glissées,* mais elle recèle aussi quelques informations intéressantes.

Sur Thélème, voir Ici ou bien dans les livrets, écrits par Francis Grosse, du "coffret Thélème", réédité par Muséa mais malheureusement épuisé.

François pour Francis Moze, Christian Vander n'a pas enregistré pour Guy Skornik, les Carnaby Street Swing sont "Swingers" et n'ont pas joué dans les Côtes du Nord mais dans le Nord, dans des casinos de la Côte d'Opale !

vendredi 25 janvier 2013

Un De Futura celtique ?

Bon, Tri Yann n'a jamais été notre tasse de thé, malgré la participation de notre cher Jean-Luc Chevalier (Gorgo). Mais cette vidéo, qui a un peu tourné sur Internet, est quand même assez étonnante. Car derrière cette présentation des musiciens, un peu théâtrale, c'est bel et bien le riff de basse de De Futura qui se déroule. Sacré Gorgo !


jeudi 24 janvier 2013

Il a une drôle de voix ce Docteur Méduse !


Tiré d'un dessin animé de la fin des années 80, cette voix me rappelle étrangement quelqu'un... Vous avez trouvé ? Merci à Francis Althoff pour cette trouvaille !


Un extrait vidéo du concert de Sébastien Cicolella Trio

Soyez indulgent, c'est filmé avec mon appareil photo, en mono, et sans pied.
Vous voilà prévenus pour la qualité du document, mais la musique, elle, y est !!

Sébastien Cicolella : piano
Patrick Réhant : batterie
Bernard Santacruz : contrebasse.

Enregistré le 19 janvier 2013 au théâtre de la Licorne, Cannes


mercredi 23 janvier 2013

Ami discophage, ceci te concerne !

Jean-Max Brua - Jean-Max Brua & Magma

Répertorier tous les disques où figurent des musiciens de Magma, c'est la tache de titan à laquelle se consacre Francis Althoff. Tous les genres musicaux y passent et nombreux seront ceux qui y feront des découvertes ! Ce travail est en cours et notre archiviste allemand ne demande pas mieux d'être aidé : francis.althoff(at)bi-luechow-dannenberg.de 
Un travail assez étonnant que l'on peut découvrir Ici 
Et un Coucou à Maxence qui la première nous a révélé l'existence de cette liste avant que son auteur ne prenne contact avec nous...


Francis Althoff has been undertaking the Titan’s task to list all the records featuring a musician from Magma. All musical genres are covered and many of you are about to find out unexpected information! Help is welcome from our German archivist.
francis.althoff(at)bi-luechow-dannenberg.de

You may have a look at this astonishing work here
And thanks to Maxence who was the first one to tell us about this list just before its author got in touch with us…

mardi 22 janvier 2013

Rappel : Magma à Saint Amand les Eaux, c'est ce Vendredi

Le premier concert de cette année 2013, qui s'annonce bien pauvre pour le moment, c'est ce Vendredi dans le Département du Nord. Magma sera précédé dès 20h30 par Cheik de Staël, quartet dont j'ignore tout !
On peut réserver par téléphone au 03.27.22.49.69 ou par mail : billetterie@saint-amand-les-eaux.fr

lundi 21 janvier 2013

Troc et Sébastien Cicolella Trio à Cannes le 19 janvier, un véritable festival !

Ayant un ami qui jouait dans le trio en première partie de Troc, je ne pouvais pas rater ce concert. Le pari n'était pas gagné et l'arrivée du public m'a fait craindre le pire : très "collet monté" (j'ai vu un homme en smoking et des dames en manteau de fourrure) et une moyenne d'âge excessivement élevée, on était très loin des piliers parisiens du Triton !
Sébastien Cicolella (piano), accompagné de Patrick Réhant (batterie) et de Bernard Santacruz (contrebasse) a ouvert le bal en proposant une heure de musique enlevée par un batteur à l'écoute, inspiré par Elvin Jones (dixit Jannick Top lui-même en connaisseur), un contrebassiste attentif au jeu élégant et un pianiste déchaîné. Généralement je n'aime pas trop les improvisations, ni un jeu pianistique heurté à la Keith Jarrett, mais ce concert à été traversé de véritables moments de grâce, la sincérité des musiciens impliqués dépassant mes préjugés. Beaucoup d'énergie, des musiciens qui donnent tout... Le public ne s'y est pas trompé et l'a ressenti, saluant ce set trop court par des applaudissement nourris. Comme quoi le public Cannois malgré les apparences est aussi mélomane ! Les musiciens de Troc eux-mêmes sont venus féliciter chaleureusement les musiciens.
Au tour de Troc de monter sur scène, avec donc Jannick Top à la basse, Alex Ligertwood au chantAndré Ceccarelli à la batterie, Amaury Filliard à guitare, Julian Oliver Mazzariello au piano et Olivier Ker Ourio à l'harmonica. 
Je n'ai pas pu assister à ce concert et mes impressions sont fondées sur la balance. Le son était fort, beaucoup trop fort, avec des infra basses insupportables pour moi, un son de batterie digne d'une boîte à rythme et un Jannick Top très loin des éruptions volcaniques grondantes que j'attendais... Mais était-ce vraiment le souhait des musiciens ou le fait d'un sonorisateur malhabile ? Par-contre quel chanteur ce Alex Ligertwood ! Une vraie folie vocale qui n'est pas sans rappeler Robert Plant. A découvrir !
J'espère que d'autres spectateurs de ce concert pourront compléter ce compte rendu forcément partiel, d'avance, merci à eux.

3 - Ils en ont parlé : Christian Décamps (Ange, 1973)

Rock & Folk n°72 de janvier 1973
Best n°55 de février 1973




















En 1973, Magma, non sans difficulté, est bien installé dans le paysage musical français. La première vague des groupes hexagonaux a sombré (Martin Circus, Zoo) ou arrive en fin d'existence (Variations, Triangle ou Dynastie Crisis). Seuls Magma, Gong et Ange s'en sortiront.

La toute première question va dans ce sens. D'affirmer que Magma est le seul groupe français qui marquera son temps, est prémonitoire de la part de Christian Décamps.
Il dit aussi que Magma a fait découvrir Stravinsky et d'autres musiciens russes. Je pense qu'il commet une erreur et qu'il voulait dire slaves et Germaniques (pensant à Bartok, hongrois ou Wagner et Orff, allemands).
Son analyse du rôle de la Pop Music est plutôt amusante. Constater que cette musique serait le moyen de faire connaitre les autres grandes formes de musique peu surprendre au premier abord. Peut être pense-t-il que certains lecteurs chercheront quelles sont les sources d'inspiration des musiciens pop/rock*, ou bien à certains thèmes classiques revisités (Nice, ELP), ou alors aux musiciens opérant dans plusieurs univers (Mc Laughlin, Santana...). Tiré de Rock & Folk.

Dans Best cette fois-ci, l'on peut constater avec un peu d'étonnement, que Christian D. a plus été marqué par l'interprétation de Klaus que par celle de Christian V. Sans doute son rôle de chanteur a-t-il plus focalisé son attention, bien que Christian V. ne soit pas en reste dans ce registre.
C'est dans cette interview que Christian D. dit cette fameuse phrase : "Klaus, ce n'est pas un chanteur, c'est une cathédrale !". Klaus y fait référence dans une interview dans des termes moins élogieux** ! Autre débat...
En tout cas, il est réellement et sincèrement impressionné des capacités vocales et techniques de son alter ego kobaïen, nous aussi !
Il reprend à nouveau le thème des compositeurs russes commettant la même erreur.

Ces interviews de Christian Décamps sont parues après le décernement du Grand Prix de la Pop Music Française (sic), à Ange devant Dynastie Crisis. Ophiucus et Magma ayant été déclaré troisième ex-aequo ! Là encore le recul est cruel pour certains...

*   (cf C. Vander disant qu'Eric Clapton écoute et s'inspire de J. Coltrane, par exemple).
** dans Juke-Box Magazine n°170 d'octobre 2001 "Ca m'avait flatté, je l'appelle pour le remercier et il     m'invite à un concert. La purge ! Je ne veux pas être méchant mais je n'aimais pas du tout ça."
Merci à Akoustikus pour cette recherche documentaire.

L'interview de Rock & Folk est de Jacques Chabiron.
Celle de Best de Jean-Paul Commin.

vendredi 18 janvier 2013

2003 : Quand Christian Vander parle de l'aventure Offering

Photo : GPMZ
Un entretien enregistré au Triton en Mai 2003 à l'occasion de la reformation d'Offering. Un document que certains d'entre vous ont peut-être déjà entendu mais qui se devait d'apparaître sur KoSmïk muZïk.

An interview recorded at Le Triton, Les Lilas (France) in May 2003 when Offering was on stage again. A document that some of you might have heard already but that had to be on KoSmïk muZïk.

Entretien réalisé par Didier Houde



mercredi 16 janvier 2013

Une émission de radio à l'occasion de Saint Amand Les Eaux

De quoi nous rappeler le bon vieux temps des radios libres avec une interview de Jeremie Ternoy. C'est écoutable et téléchargeable Ici


2013 année Offering sur KoSmïk muZïk !

Que voulez-vous, chez KSZ nous sommes sensibles à la magie des chiffres... 2013... 2003... 1983. Alors, chaque mois, nous publierons un document (rare) sur cette si belle aventure que fut Offering, avec le secret espoir que le futur rejoigne prochainement le passé... Audio, vidéo ou autre (?) vous savez désormais que "Rien ne nous arrêtera"...

A bientôt donc ici même !


That’s the way we are at KSZ’s, sensitive to the magic of numbers... 2013… 2003… 1983.
So, every month, we’ll be editing a (rare) document about this great adventure called Offering secretly hoping that the future will soon connect with the past.
Audio, video or any other form (?), you now know that “Nothing will stop us”…
So, let’s meet here soon !

lundi 14 janvier 2013

Une conférence de Klaus Blasquiz

Dans le cadre de la "Semaine du Son" à Fontenay le Comte, Klaus Blasquiz donnera une conférence ce Vendredi 18 Janvier à la médiathèque Dandurand sur le thème des techniques d'enregistrement.
Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que Klaus se produit dans cette cité vendéenne puisqu'il s'y était produit début 2008 pour le dernier, et exceptionnel, concert d'un Paga Group spécialement reformé...

dimanche 13 janvier 2013

Rhésus O

Pop Music Superhebdo n°80 du 28 octobre 1971
De gauche à droite, en haut : Thierry Blanchard, Alain Monier, Serge Lenoir. En bas : Jean-Pol Asseline,  Francis Moze, Alain Hatot.

Voici un groupe dont le moins que l'on puisse dire est qu'il est en rapport avec Magma. Rapport au moins pour les membres de cette formation, sur disque ou sur scène. Que l'on en juge :

Francis Moze :  basse sur disque et scène (?).
Jean-Pol Asseline :  claviers sur disque et scène.
Alain Hatot :  cuivres sur disque et scène.
Bernard Paganotti :  basse sur scène.
Richard Raux : cuivres sur scène.

Une musique certes bien différente de Magma, plus ancrée dans le jazz ou la scène de Canterbury avec une grosse influence de Soft Machine. Mais la volonté de défrichement, et de ne pas faire du "rock" anglo-saxon (le groupe ne comprend pas de guitare), rapprochent également ces deux formations. Une biographie très pertinente du regretté Alain Juliac complète la réédition, aujourd'hui épuisée, de Muséa.
Au final, un album intéressant mais resté malheureusement sans lendemain.

Discographie :

1971, LP, Rhésus O (Epic AKT S 64560) 9 titres.
1971, LP, Pop Music Festival (Epic EPC SPR 61) 1 titre du 1er LP (compilation).
1975, LP, April Orchestra Vol. 7 (April Music SPR91) 10 extraits de 8 titres du 1er LP (compilation d'illustration sonore).
1996, CD, Rhésus O (Muséa FGBG 4137.AR) 9 titres, réédition du 1er LP




vendredi 11 janvier 2013

Du nouveau pour le Gré des Vents

Depuis son premier, et seul à ce jour, album en 2005 et sa jolie participation à Hamtaï,, le groupe a été profondément remanié. Autour du noyau Franck Védel, Addie, Jean-François et Tristan Déat, figure actuellement une rythmique basse-batterie (Serge Fiorin et Patrick Barnabé), le tout sonnant résolument électrique désormais.

Dommage que le groupe ait si peu l'occasion de se produire, et, malheureusement, quand c'est le cas ce n'est jamais en dehors de sa région d'origine...
Raison de plus de leur rendre visite au travers de leurs vidéos, dont voici un exemple :

D'autres vidéos sont disponibles sur leur site et si vous n'avez pas leur disque, une jolie réussite, gageons qu'ils leur en restent quelques exemplaires...

mercredi 9 janvier 2013

Moi y'en a vouloir des sous ! Le livre


Tout le monde connait, dans notre communauté kobaïenne, ou peu s'en faut, le passage où Magma, pendant trois minutes, joue devant deux hommes d'église dans une paroisse moderne (reconstituée pour le film) dans cette oeuvre satirique.
Par contre, beaucoup, sans doute, ne connaissent pas l'existence d'un livre, tiré de ce film, dans lequel Magma surgit au détour d'une double page.
Les deux photos ci-jointes en sont les seuls témoignages à l'intérieur de cet ouvrage.
C'est la première fois que Magma apparait dans un livre (avec celui "La Pop Music, de L à Z" chez Albin Michel, paru à la même période).

En voici les références :

Moi y'en à vouloir des sous !
de Jean Yanne
Presses de la Cité
2ème trimestre 1973
photographies : Helga Romanoff

Enfin, pour la petite histoire, un disque vinyle du film existe (réédité en double CD). Seules les compositions de Michel Magne et de Jean Yanne furent gravées.

Et pour ceux qui ne connaîtraient pas ce passage de Magma au cinéma, une jolie copie de ce rare Dotz Hundïn, ultime composition de Teddy Lasry pour le groupe, est Ici 


lundi 7 janvier 2013

2 - Ils en ont parlé : Eddy Mitchell (1972)

Pop Music Superhebdo n°103

Pop2000, n°8





















Ces extraits font suite à la sortie de l'album "Zig-Zag" d'Eddy Mitchell.

Dans la première interview, Eddy laisse un doute en disant qu'il se serait fait accompagner par Magma (en fait seuls Jeff Seffer, Louis Toesca, Teddy Lasry et, peut être, François Cahen y apparaissent, voir ici : http://magma.fan.free.fr/info010.html ).
Christian, Klaus et Francis Moze n'ont pas participé aux sessions d'enregistrement.

Je ne pense pas qu'Eddy ait longtemps suivi la musique de Magma, mais ce qu'il en dit en le résumant à "je l'ai reçue dans la figure... je l'aime. Ça s'arrête là" puis le passage en club (probablement le Gibus), laisseraient penser qu'Eddy trouvait cette musique poignante, forte et la démarche intéressante, mais sans véritablement la comprendre ni y adhérer.
Sur la seconde question, il voit juste en disant que la musique de l'un ou l'autre n'ouvre aucunement la curiosité des publics vers l'autre monde. C'est le moins que l'on puisse dire !

Dans la seconde interview, il précise bien qu'une partie seulement de Magma l'a accompagné sur scène auparavant (Jeff Seffer, Louis Toesca).
Enfin, sur la comparaison des musiciens anglo-saxons et français, Christian l'avait impressionné. (il n'est pas le seul !) Dans l'entretien, seuls certains batteurs français sont cités, ainsi que la qualité de nos cuivres, mais pour les autres, il fallait aller voir Outre-Manche !

Le reste de ces deux interviews est certes très intéressant mais hors de notre propos.
Au final, et avant un autre article centré sur Eddy, son album Zig-Zag et Magma, ce qui ressort de ces interviews est cette dualité fascination - incompréhension...

Extrait d'une interview de Jean-Bernard Hebey pour "Pop Music Superhebdo", n°103 du 06 avril 1972.
Extraits d'une interview de Jacques Leblanc pour "Pop2000", n°8 du17 août 1972.

Documents aimablement communiqués par Mike Lécuyer de  www.bluesfr.net

vendredi 4 janvier 2013

Octobre 1983 : la naissance d'Offering

 

La véritable composition d'Offering ne sera pas celle indiquée ici.
Lisa ne sera finalement pas de l'aventure et il faut ajouter Abdou M'Boup aux percussions.

En ce mois d'octobre 1983, nous découvrons la dernière création de Christian Vander. Offering...
Annoncée comme "Offering" Christian Vander...
Le dernier concert de Magma est encore tout frais, juin de cette même année, et en quatre mois, voici une formule complètement différente...
De l'électrique à l'acoustique !
Certes, une partie du répertoire Magma est jouée lors de ces concerts (Le Chant du SorcierZëss...), mais nous découvrons, entre autres, C'Est Pour Nous, Offering ou Ehn Deïss. Another Day composé pour Magma, allait devenir quant à elle la pièce maîtresse du répertoire d'Offering.

© aredurno
Ambiance feutrée, éclairages sobres, jouant avec les couleurs, le rouge, l'orange ou le bleu.
Christian, s'emparant de la scène, vêtu en chaman avec ses attributs, nous distille un chant puissant, envoutant, le Chant du Sorcier !


© aredurno
Car c'est un sorcier !
Il nous ensorcelle, nous fascine.
La puissance de son chant, sa présence scénique, la force de ses compositions réveillent en nous de nouvelles sensations, de nouvelles vibrations.

Alors, tous dans la salle ne sont pas encore conquis, des sifflets fusent parfois.
Patience ! Offering emportera l'adhésion plus tard et ceux qui n'ont pas compris auront perdu une douzaine d'années magiques !



© aredurno
La présence d'un duo de percussionnistes donne une note africaine, tribale. Magie Noire !

Duo éphémère, le temps des concerts parisiens, sans basse ni batterie non plus...

Les médias officiels ont complètement occulté cet événement.  Aucune annonce des concerts, aucun faire part de cette naissance. Le néant...
Néant qui perdurera dans la presse au fil des ans. 
Offering mal aimé ? Mal compris ?

Il faut rendre hommage à la volonté et à la force morale de Christian pour avoir continué le plus longtemps possible, contre vents et marées, cette aventure passionnante.
Il nous a et continue de nous ouvrir des chemins multiples et passionnants. Pour lui, pour nous.
Qu'il en soit ici éternellement remercié !



jeudi 3 janvier 2013

Le premier roman de Laurent Thibault et un second album


Le premier roman de Laurent Thibault , L’Enrêveur, accompagné de son CD, est proposé dans un tirage spécial “collector” numéroté !

Dans ce premier roman où virtuel et réel s’affrontent, Laurent Thibault, musicien, producteur de renommée internationale, nous révèle un cadrage inédit des métiers de la musique, ainsi que la révélation d’un univers des sons dans lequel nous vivons sans nous en rendre compte.
Dans l’esprit du thème, le package comprend le CD virtuel enregistré au cours de l’histoire par le héros du roman ! Ce CD de 14 titres collector comprend des bonus inédits.

La souscription Livre + CD à tirage limité est au prix promotionnel de 50€.
Dès les cent premières ventes acquises, la fabrication et l’impression seront lancées, et chaque souscripteur recevra aussitôt son exemplaire commandé.
Livre et CD seront ensuite adressés aux medias, et mis sur le marché de façon traditionnelle.
Les Éditions du Loup Sage vous remercient d’avance de répondre au plus vite à cette annonce !
Le Bon de Commande accompagné d’un chèque de 50 € par exemplaire à l’ordre de “ Le
Loup Sage » est à adresser à:

Éditions du Loup Sage
6, rue des Buttes de Pigeon
49100 ANGERS

(Photo : Evelyne Cermolacce)

mardi 1 janvier 2013

Que va nous réserver 2013 ?

En cette période, il est de coutume de faire un peu de prospective sur la nouvelle année. A défaut de pouvoir consulter les "experts" habituels, convoqués par les médias, écoutons donc les prédictions de Mr Vivante célèbre Mage des Lilas...








video