lundi 26 octobre 2020

vendredi 23 octobre 2020

MAJ : Magma récompensé aux Victoires du Jazz 2020

 


Cette bien terne année aura vu briller Magma aux dernières "Victoires du Jazz 2020" mardi 6 octobre. En effet, la formation de Christian Vander a été élue, ex aequo avec le "Trio Viret" et "Dal Sasso Big Band", dans la catégorie Groupes

Après la récompense SACEM de l'année dernière (voir Ici), un nouveau trophée vient couronner cette formation cinquantenaire.

A noter que la cérémonie sera diffusée sur France 5 le 24 octobre prochain à 22h25 dans l'émission "Passage des Arts".

mardi 20 octobre 2020

Un troisième roman pour Pierre-Michel Sivadier


On l'a connu indispensable pilier de la seconde ère d'Offering, puis clavier magmaïen durant une brève période. On la savait, en tant que compositeur, et parolier, attaché aux mots. 

Pierre Michel Sivadier a publié en fin d'été un nouveau roman, forcément singulier. à l'image de son auteur C'est paru aux éditions Stellamaris et donc disponible sur leur site...

vendredi 16 octobre 2020

MAJ : Les projets pour Magma en 2021

 

Après une année 2020 particulièrement désastreuse, seulement 7 concerts ont pu avoir lieu, comment va pouvoir se dérouler 2021 ? Nul ne le sait encore, en particulier pour le premier semestre, mais laissons au temps, le temps. 
Voici donc, au fur et à mesure des communications, les annonces des dates à venir.
Par ailleurs les deux concerts prévus à Monaco, avec orchestre, devraient être programmés en Octobre, confirmation à venir cependant...



01 Octobre 2021 : Melle (79), Metullum.
02 Octobre 2021 : Biganos (33), espace culturel Lucien Mounaix.
07 Octobre 2021 : Lille (59), le Sébastopol.
08 Octobre 2021 : Louvain (BE), Het Dépot.
15 Octobre 2021 : Vitrolles (13), Salle Guy Obino.
16 Octobre 2021 : Six-Fours-les-Plages (83), espace Malraux.
19 Octobre 2021 : Valence (26), Théâtre de la Ville de Valence.
21 Octobre 2021 : Epinal (88), la Souris Verte.
22 Octobre 2021 : Besançon (25), la Rodia. 
23 Octobre 2021 : Strasbourg (67), la Laiterie.
04 Novembre 2021 : Brest (29), La Carène.
05 Novembre 2021 : Rennes (35), Opéra.
06 Novembre 2021 : Rennes (35), Opéra.

jeudi 1 octobre 2020

MAJ : Quels projets pour Magma en 2020 ?

Quand et où trouver Magma en 2020 ? Première réponse...

Avec encore de nouvelle(s) date(s) ! Dont deux concerts exceptionnels en Mai à Monaco avec un orchestre pour Zëss et Emëhntëhtt-Rê !

Et 2020 s'annonce avec son lot de surprises visiblement... sans nul doute une nouvelle photo du groupe bientôt...

- 29-02-2020 : Penmarc'h, Cap Caval.
- 04-03-2020 : Nantes, Stéréolux.
- 06-03-2020 : Bordeaux, le Fémina.
- 07-03-2020 : Toulouse, Halle aux Grains.
- 08-03-2020 : Perpignan, l'Archipel.
- 12-03-2020 : Saint-Etienne, le Fil SMAC.
- 13-03-2020 : Besançon, La Rodia., annulé pour cause de corona-virus.
- 14-03-2020 : Strasbourg, la Laiterie, reporté pour cause de corona-virus.
- 01-04-2020 : Epinal, La Souris Verte, annulé ou reporté pour cause de corona-virus..
- 02-04-2020 : Lille, le Sébastopol, reporté pour cause de corona-virus..
- 04-04-2020 : Vitrolles, salle Guy Obino, reporté pour cause de corona-virus..
15 & 16-05-2020 : Monaco, Opéra Garnier. Avec l'orchestre Philarmonique de Monte Carlo, reporté à une date ultérieure pour cause de corona-virus..

- 02-07-2020 : Enghien, Festival.annulé pour cause de corona-virus.
- 22-09-2020 : Paris, Maison de la Radio, studio 104 : session Unik avec Christophe Chassol et Le Sacre du Tympan 
- 24-10-2020 : Leuven (Belgique), Het Depot reporté pour cause de corona-virus en 2021
- 29-10-2020 : Brest, La Carène reporté pour cause de corona-virus en 2021
- 30 & 31-10-2020 : Rennes, Opéra reporté pour cause de corona-virus en 2021
03-11-2020 : Lille, le Sébastopol reporté pour cause de corona-virus en 2021
21-11-2020 : Vitrolles, salle Guy Obino reporté pour cause de corona-virus en 2021
25-11-2020 : Epinal, La Souris Verte reporté pour cause de corona-virus en 2021
28-11-2020 : Besançon, La Rodia reporté pour cause de corona-virus en 2021
29-11-2020 : Strasbourg, la Laiterie reporté pour cause de corona-virus en 2021

Donc tous les concerts d'automne sont reportés à 2021, il fallait être à la Maison de la Radio dernièrement... Seulement 7 concerts cette année, année noire, année triste... Bon, comme dit l'adage, 2020 est mort vive 2021 !!! Espérons le.

mardi 29 septembre 2020

Band of dogs défie le covid avec Thierry Eliez ce Jeudi au Triton

Rien n'arrête notre horde canine, et surtout pas une pandémie !  Et avec un tel invité, on peut s'attendre à quelques étincelles bienvenues en ces temps de disette musicale... Cela devrait être visible en ligne... C'est ce Jeudi à partir de 20h30 au Triton bien sûr.

mercredi 23 septembre 2020

Euro-Rock Press vol.86

 

Avec la régularité d'un métronome nippon, voici le dernier numéro du magazine japonais. Coté Magma : la genèse des années 69/70...

samedi 12 septembre 2020

Magma et Chassol à la Maison de la Radio le 22 septembre

 


Peut être ferez vous partie de l'auditoire. Les autres, comme moi, se consolerons avec le tout récent SP, enfin, les rares à avoir pu l'obtenir... 

En tout cas, une cession live le 22 septembre prochain à la Maison de la Radio, studio 104 à Paris, à 20h00. C'est complet mais il y a une liste d'attente. Pour ceux qui croient à l'Euromillion !

Ce concert sera retransmis sur FIP dès 20h00, en ce qui concerne Magma, 2 titres prévus. Zombies avec Chassol et Kobaïa avec une section de cuivres (Le Sacre du Tympan). 

Info de première main, merci Stella  ❤️

mardi 8 septembre 2020

Kreühn Köhrmahn contre Batman ?

 

En passant par un bar, le Bassin Bleu, aménagé de manière assez originale à Neuchâtel en Suisse au bord du lac éponyme, mon œil fût attiré par un sticker ayant comme une certaine ressemblance avec celui que vous savez...

Petit clin d'œil à la Suisse et à tous nos amis Suisses, à commencer par Daniel !




lundi 7 septembre 2020

Réédition du concert à Bourges en 1979


Annoncé comme, non seulement remastérisé, mais aussi "nettoyé", le concert à Bourges le 17 Avril 1979 est à nouveau disponible en double CD sur le site de Seventh. C'est le seul témoignage du Magma qui sillonna la France dans tous les sens, en deux vagues de concerts mémorables, à être disponible officiellement...

jeudi 6 août 2020

Elvin Jones & Christian Vander, la rencontre des géants

Je ne vous apprendrai rien, chers Lecteurs, en vous disant qu'au festival de jazz du Mans, ce 30 avril 1987, fût organisée une rencontre mémorable entre deux géants de la musique, du jazz et de la batterie. 
Non, vous le saviez déjà, mais la manière dont elle a eu lieu n'est peut être pas dans tous les esprits. 
Elle nous est racontée sur le site de l'Europa Jazz Festival, à voir ici.
La photo ci-contre, qui en est tirée, est due à Karlt Desmoulins.
L'on peut donc apprendre que cette rencontre a bien failli ne rester qu'un rêve, que la compagne d'Elvin n'y était pas du tout favorable, ni avant et ni après ce bœuf unique, que Christian peut être timide et impressionné dans certaines occasions (ou en retenu si vous préférez) et une dernière petite anecdote sur un fan trop respectueux (peut être faites vous partie de nos lecteurs, Hanibal ?)
Bon, je vous ai découpé l'article, mais c'est encore mieux d'aller consulter le site, en plus je vous ai mis le lien, donc pas d'excuse !

En plus des sourires francs et sincères de ces deux génies, l'on pourra apprécier la chemise d'Elvin, littéralement trempée de sueur. Cet homme là ne jouait pas dans la retenue et la demi-mesure ! Christian non plus...



Une autre photo est aussi disponible sur le très bien documenté site de Papy Blues. Site regorgeant d'infos et de photos sur les musiques (jazz, rock, blues...), sur Magma ainsi que sur le cinéma, bref un beau site à découvrir .
La photo ci-dessous en provient et est de papyblues.

Une bien belle soirée pour celles et ceux qui y étaient. La veille aussi d'ailleurs avec sion Step by Step...
Y étiez vous ? Avez vous des infos ou photos à partager ? 
Nous vous attendons, et en attendant, bonnes vacances. Et protégez vous et protégez nous...


lundi 27 juillet 2020

Anaïd compte sur vous...

Nous vous avions parlé du passage, très réussi, d'Anaïd au Triton, en début d'année.
Le groupe a réécouté l'enregistrement du concert et a décidé de proposer son premier disque "live" sous la forme d'un CD et d'un double LP.

Faute de label, Anaïd propose un financement participatif sous différentes formules...



C'est ICI que cela se passe... au plaisir de vous y retrouver...


mardi 21 juillet 2020

Le retour du Triton

Après une longue absence dont on connait les raisons, la salle des Lilas a publié récemment son programme pour la rentrée. Reprise donc avec Wax' In le 17 Septembre puis les noms familiers se succèderont dans la salle des Lilas: Emmanuel Borghi, Thierry Eliez, Band of Dogs, Bruno Ruder...


 

mardi 14 juillet 2020

La Dawotsin...

La Dawotsin...

"La remorque de mon grand-père" dixit Christian Vander...

Composé en 1971,on ne trouve ce titre que sur l'album "live" Retrospektïw III ainsi qu'un extrait sur le 45 tours issu de cet album (voir Ici) n'a, bien malheureusement, pas eu le succès qu'il aurait dû rencontré.

Ce titre n'a été joué qu'en 1977 (le fameux Magma blanc) et n'est présent sur aucun album studio. Il en est presque de même pour deux morceaux de cette tournée que sont Titilbon et Morrison in the Storm.
L'on sait que Christian garde des mauvais souvenirs  de cette formation, au moins pour l'un ou plusieurs membres du groupe et peut-être est-ce l'une des raisons pour laquelle on ne retrouve pas ensuite ce(s) morceau(x).

Reste que ce titre n'a jamais été joué lors des soirées de l'Olympia et qu'un enregistrement aurait été tenté lors des sessions d'Üdü Wüdü en 1976 ... et ô grand hasard Bernard Paganotti est ici à la basse...

Alors ré-enregistrement en studio en 1980 ou utilisation d'un master de 1976 oublié ? Qui à la réponse ?

A vos plumes ou claviers !

Aredurno & Memorizatör

mardi 9 juin 2020

Pas de retard pour la presse japonaise...

Alors que les derniers mois ont été, pour le moins, troublés et troublants, notre magazine japonais préféré a poursuivi son chemin. Le mois de Mars fut l'occasion de retracer le parcours commun entre Y.Seffer et C.Vander, plus particulièrement dans les années 60 et 70. Quand au mois de Mai ce fut l'occasion de revenir sur les premères sessions de Magma à l'automne 1969... Euro Rock Press reste incontournable...


dimanche 10 mai 2020

I Must Return, confiné...

Excellente idée qu'on eu nos musiciens préférés que cette version d'I Must Return en tournage confiné !

lundi 4 mai 2020

Magma nominé pour les Victoires du Jazz 2020...

Du "Grand Prix de l'Académie Charles Cros" en 1971 pour 1001° C aux lauriers de novembre 2019 par la Sacem (voir Ici), que de récompenses pour Magma ou Christian Vander, nous ne les comptons plus !
Nous verrons bien si, à l'automne prochain, un nouveau trophée sortira du chapeau afin de le mettre sur une cheminée Haute-Marnienne, les hivers y étant froids, et si le Covid nous laisse tranquille.
A suivre...

samedi 4 avril 2020

La scène française se porte bien : 6 - Rencontre avec Simon Goubert

Simon Goubert en ce début d'année a une double actualité. Son dernier album, le magnifique Nous Verrons a été salué de partout, et même par l'académie Charles Cros... L'album de la maturité pour celui qui fut, rappel pour les moins de 50 ans, le pianiste d'Offering dès 1983, ainsi que le pianiste de la première formule de reformation de Magma en 1996.
Avec cet album, dense et touchant, Simon s'affirme en tant que compositeur, et arrangeur, bien au delà de son, grand, talent de batteur...
Et comme tout n'est que cycle, nous avons eu la chance de le retrouver dans le nouveau Magma à l'occasion d'une date bordelaise.
Notre ami Didier Houde était forcément à l'affût...

Vendredi 6 Mars 2020 : A quelques heures du concert bordelais de Magma, entretien avec Simon Goubert à prpos de Nous verrons..., Grand prix de l'Académie Charles Cros Tout de même ! (Photo : Didier Houde).


dimanche 29 mars 2020

Anaïd au Triton : une belle soirée de musique

Avec l'actualité Magmaïenne de ces dernières semaines, et une certain virus, nous n'avons pas trouvé le temps de revenir sur le, joli, passage d'Anaïd au Triton.
Ce fut pourtant un beau moment de musique. Anaïd était présent en formule à cinq : clavier et sax en renfort du trio familial. Mais d'emblée, c'est évidemment Emmanuelle Lionet qui capte les regards, qui les happe même. Elle occupe la scène, oscillant entre fragilité et détermination avec une personnalité unique et rare. J'ai beau connaître le groupe depuis la fin des 80's, la découvrir sur scène fut un moment intense et surprenant. Une grande dame du chant, hélas bien trop méconnue...










Derrière, Jean-Max Delva tient la baraque. J'apprécie particulièrement quand il passe au vibraphone, amenant une couleur plus ethnique à la musique du groupe, enrichissant les timbres.

















Leur fils, Alexis Delva a tout pour lui : blond, belle gueule et pas manchot à la guitare. Efficace, il occupe la scène avec brio, il lui manque juste, et c'est normal, un peu de maturité, de quoi avoir envie de l'envoyer en stage dans certaines hordes teutoniques si vous voyez ce que je veux dire...














A leur côté, Damien Thébaud tient sereinement les claviers, un rôle stratégique en l'absence de bassiste dans la formation. Hélas, je suis juste à son opposé dans la salle et j'avoue avoir eu du mal à l'entendre distinctement par moments...
















Dernier arrivé en date, Théo Ferrari officie aux saxophones. Ses interventions amènent une couleur "jazzy" qui avaient un peu disparu depuis la reformation du groupe.
















Anaïd propose ici une formule particulièrement bien équilibrée. Pour ce premier passage dans la capitale (ou presque), le groupe s'est concentré sur son dernier opus, I Have a Dream, se permettant de reprendre, en rappel,  l'antédiluvien Vétue de Noir qui figurait sur la première cassette du groupe en... 1986 !
Voilà un groupe qui a travaillé afin de proposer une belle prestation. Malgré de fréquents changements de "personnel", et une destinée parfois en pointillé, Anaïd a su garder sa couleur et son originalité au fil des années.  On ne peut qu'espérer que le groupe trouve désormais plus d'opportunités de se faire entendre... Il est grand temps pour eux...















jeudi 26 mars 2020

Idées pour confiné(e)s en confinement

Et oui, pour nombre d'entre nous, nous avons plus de temps libre et nous cherchons quelques idées pour le passer, ce temps.
En voici quelques unes...

Regarder une vidéo d'Offering en 1988 : Ici

Ecouter un chorus de violon en 1976 : Ou Là

Chavirer sur un Zëss de 1994 par Les Voix de Magma : Par Ici

Se rappeler un Köhntarkösz I en 1972 : ou Par Là

Se remémorer une émission radio de 1981 : Voire dans le Coin

Bref, on va pas vous remettre tous les liens, alors allez fouiner dans ce blog, il y a 1001 merveilles à découvrir (ceci dit en toute modestie car en fait il y en a bien plus !!).

vendredi 13 mars 2020

Christian Vander Trio le 8 mai à l'Europa Jazz Festival du Mans

Egalement, dans le cadre du festival du Mans, le 8 mai à l'abbaye de l'Epau, vous aurez le Christian Vander Trio (Christian Vander (batterie), Michel Zénino (contrebasse et Emmanuel Borghi (piano)).
Alors, sachez fêter dignement le 75ème anniversaire de la fin de la 2ème guerre mondiale avec une musique de Paix !
Renseignements ici.

LE RISQUE EST FORT QUE CE CONCERT SOIT ANNULE OU REPORTE.

Thomas de Pourquery du 5 au 20 mars au 33e Régional Tour

Inutile de présenter Thomas de Pourquery (non ?). Il fut, entre autres, en première partie de Magma à La Ferté sous Jouarre en 2015 et surtout lors du festival de Jazz de Vienne en 2018, ainsi qu'artiste de l'année 2017 et quantité d'autres références.
Vous pourrez le retrouver du 5 au 20 (dépêchez vous donc...) au 33e Régional Tours, jouant avec un artiste différent (ou presque) chaque soir.
Forcément un événement, si le Corona épargne ces concerts...

Renseignement et billetterie Ici.

A vous de jouer, ou d'entendre jouer plutôt !

CONCERTS ANNULES OU REPORTES.

dimanche 8 mars 2020

McCoy Tyner s'en est allé

La nouvelle est tombée quelques minutes avant le début du concert de Magma au théâtre Fémina Vendredi dernier : le pianiste du quartet de John Coltrane est décédé à l'âge de 81 ans. Vous trouverez moults hommages et discographies sur ce géant un peu partout sur le Net, je ne me livrerai donc pas à cet exercice.
Par contre, je rappelerai que le pianiste fut une influence majeure pour Christian Vander même s'il fallu attendre la fin des années 70 pour s'en rendre compte. Dès la création du Alien électrique originel, la formation reprend des compositions du pianiste : Festival in Bahia, Sama Layuca, Opus... Ce même Opus qui apparait au répertoire de Magma à l'automne 81 pour y rester jusqu'à la dissolution de la formation mi 83, servant d'écrin au chorus de batterie de Christian. Avec le passage d'Alien à l'acoustique d'autres thèmes furent repris au gré des envies et des formules : Effendi, Passion Dance, The Greeting, Inception, Blues for Gwen ou encore For Tomorrow dont la version originale ne comprenait pourtant pas de batterie... Ce même For Tomorrow joué par Offering de 1984 à 1986 (F.Moze puis JM Jafet à la basse) et par Magma début 2008 pour un set "jazz spirituel" hélas guère apprécié par les fans obtus... Et comment ne pas rappeler la magnifique composition de feu Michel Graillier : Dear Mac...

jeudi 5 mars 2020

Penmarc'h, 1er concert de Magma nouvelle formule ce 29 février 2020

Penmarc'h petite ville du bout de la Bretagne et du bout de la Cornouaille. Et pourtant une belle salle de concert avec 320 places assises et tout autant debout. La première "grande" ville est Quimper à déjà 30 mn, après, c'est Brest à 1h15, en plus, au moins pour Magma, pas d'affichage à Quimper, donc la com doit bien fonctionner car la salle était pleine.
En raison d'arrivées par différents modes de transport et en fonction des dégâts sur les voies (train), tous ne sont pas arrivés en même temps à la balance, Isabelle arrivant en dernier (il faut toujours un dernier...). L'ambiance est très conviviale cet après-midi, au fur et à mesure de l'arrivée de tous et de l'installation du matériel, les doigts et les voix s'échauffent. Bref, vers 17h00, tout le monde était là et le moins que l'on puisse dire c'est que la soirée allait être belle vu comment ça cognait dans les micros !
Emmanuel Grimonprez a été vu à cette même balance, en voisin et curieux de voir cette troupe renouvelée en concert.
Comme vous avez pu l'écouter dans un post précédent, Jimmy m'a donné une petite interview juste après la balance, pour quelques minutes très chaleureuses et très détendues !
Le concert, annoncé pour 20h30 a débuté exactement à l'heure avec une formation guitare-basse et boites à rythmes et autres bandes enregistrées pour une musique très "électro cold wave" genre Gary Newman. Pas vraiment raccord avec la suite mais tout le monde a le droit de s'exprimer, ou devrait l'avoir, et cela nous emmène, le temps de mettre la scène en conformité pour le groupe suivant, à 21h30.

Là, les premières notes d'Emëhntëhtt-Ré résonnent. Nos trois nouvelles choristes à gauche, un nouveau claviériste à gauche, un Rudy à gauche, un Christian au centre, un nouveau bassiste à droite, un nouveau claviériste à droite, et Hervé, Stella et Isabelle à droite.
Alors, trois nouvelles choristes. Non, pas vraiment puisqu'elles sont là depuis l'été dernier, à Antibes exactement puis sur d'autres dates. Un nouveau clavier, Simon ? Toujours pas, il a fait parti de l'aventure "Les Voix de Magma" et, mieux encore, du renouveau de magma en 1996. En fait, seuls Thierry Eliez au piano et Jimmy Top à la basse débutent dans Magma par ce concert.
Plutôt que de faire une énième revue de concert, voici quelques réflexions sur cette soirée.
Tout d'abord, les titres joués : Ehmëhnntëht-Ré, Auroville, meddley Theusz Hamtaahk, Troller Tanz en rappel.
J'ai trouvé que le son de la balance (entendu depuis la fosse) était bien plus net que celui du concert (entendu depuis le haut des gradins). Alors, effet de positionnement ou présence du public, ou un peu des deux...
On pouvait s'attendre à ER car annoncé pour Monaco en mai, titre demandant des voix (et il y en a dans ce Magma là) et déjà joué en 2019 par nos choristes. Auroville, joué uniquement par Thierry, Jimmy et Simon, est peut être placé pour les accueillir dans les troupe, les mettre en avant sur la scène ? En plus comme il n'y a pas eu de pause dans le set Magma, cela à permis à certains d'en faire une, de pause. Le meddley TH est lui aussi joué par beaucoup depuis quelques temps. Enfin le rappel est une nouveauté, peut être un clin d'oeil à Jannick et donc son fils. Allez savoir...
ER et le meddley (hors la partie TH) permettent à toutes ces voix de s'exprimer pleinement et, personnellement, j'aurais beaucoup aimé un Wurdah Itah complet tant cela envoi avec tout ce joli monde... Peut être pour une autre fois... Nos trois belles choristes nous amènent une belle matière vocale supplémentaire, bien au service de cette musique. Thierry nous a démontré son talent indéniable tout au long du concert, un peu plus en avant sur Auroville, avec un son très eighties ai je trouvé. Et en plus il y va aussi de la voix. Simon, plus axé sur la rythmique piano, et parfait dans ce registre, m'a donné l'impression d'être là depuis longtemps, enfin comme si ce n'était pas un renouveau de le voir. Simon, une évidence donc ! Enfin Jimmy, le plus attendu de tous, remplaçant un "monstre" et étant le fils d'un autre, "monstre". Et bien le plus jeune et tout dernier membre de Magma est bien dans le décor. Non, pas dans le mur, dans le décor, il fait intégralement partie du décor ! Un jeu pas sans rappeler celui de son illustre paternel mais quand même aussi avec sa propre patte. Il a totalement rempli son rôle et l'avenir avec lui s'annonce à la hauteur du talent de ses immenses prédécesseurs.

Sinon, nos voix historiques, se partageant, entre le devant de la scène ou bien en choeurs nous ont assuré une belle soirée. Un Rudy toujours plus présent, avec sa propre touche, différente de celle de James, plus dans les riffs, mais bien dans le jeu, enfin, moi, j'adore ! Et Christian, que dire de nouveau, les années passent moins sur lui que pour beaucoup d'autres, peut être un souffle manquant dans les parties chantées, mais c'est toujours un enchantement que de l'admirer, pivot évident de sa musique et de notre bonheur.
Au final, 2h00 de musique, 2h00 de plaisir, 2h00 de nouveauté (sans l'être vraiment mais quand même en l'étant !), une troupe déjà bien cohérente et qui le sera encore mieux au fil du temps.
Une excellente soirée pour tous ceux qui on eu la chance d'y être, les autres, il reste des places pour la tournée à venir à travers la France. Alors dépêchez vous avant qu'il n'y en ai plus !

mardi 3 mars 2020

Exclusif ! Interview de Jimmy Top entre la balance et le concert de Penmarc'h

Jimmy a eu la gentillesse de répondre à quelques questions juste après la balance, pendant que d'autres prenaient des forces pour le concert du soir...
Personne attachante qui, je n'en doute pas, comptera dans l'histoire de Magma.
Et merci encore de nous avoir consacré quelques instants et donc de pouvoir vous les offrir, chers passionnés que vous êtes !

lundi 2 mars 2020

Üdü Wüdü réédité et remastérisé

Seventh continue son labeur quant à la disponibilité du "back-catalogue" de Magma. C'est donc au tour de Üdü Wüdü d'être remastérisé, de connaître une nouvelle pochette et une présentation en Digipack...
Du côté des crédits on notera que Jannick Top est toujours crédité pour le "bonus" qu'est l'extrait d'Ëmëhntëhtt Rê alors que j'y entend personnellement toujours Bernard Paganotti... Qu'en pensez-vous chers lecteurs ?

mercredi 26 février 2020

29 février 2020, Penmarc'h, la Zeuhl est de retour...

Du haut de ses 60 mètres, ce bastion de pierres du phare d'Eckmühl, va pouvoir guider les troupes frénétiques de la Zeuhl face aux flots rugissants de l'océan pour ce premier concert de sa toute nouvelle formule !
Oui, ce 29 février va être la première pierre d'une formation renouvelée, sans doute plus tournée vers les voix et les claviers, pour un changement de direction dont seul Magma a le secret.
Groupe et troupe en perpétuels renouvellements tout au long de ses 50 ans, accueillant jeunesse et maturité, révélant ou confirmant des talents, intégrant des formules peu fréquentes dans pour un groupe "électrique" tels que des sections de cuivres, du violon, des chœurs ou du vibraphone, mais aussi côtoyant des chœurs d'orchestres (chœur de la Stochhaus en 1973), des grands orchestres de jazz (Orchestre National de Jazz 2012) des formations grands formats (Atelier Mixte ou le Mëtalïk Orkestra 2011, Mëtalïk Orkestraah à l'Olympia 2017) ou des formations classiques (Monaco 2020 ?).
Bref, Magma ce n'est pas du rock, ce n'est pas du jazz, ce n'est pas du classique, ce n'est pas de la musique contemporaine, mais c'est un peu tout ça à la fois et bien plus encore !

Alors rendez vous samedi soir en terre de Cornouaille, avant de tourner en France et certainement au-delà des frontières hexagonales !


Magma est mort, vive Magma !!

vendredi 21 février 2020

Troll ressort de l'ombre

Voilà qui devrait raviver des souvenirs aux quinquas voire plus... Après bien des annonces infructueuses, l'unique album de Michel Altmayer consacré à son groupe "para zeuhl" des années 80 vient d'apparaître sur les plateformes de téléchargement. Paru en 1988 chez Muséa, et jamais réédité depuis, cet album bénéficie d'un casting assez exceptionnel : Klaus, Stella, Paga, Francis Moze, les frères Guillard... Guy Khalifa quant à lui a mystérieusement disparu du casting alors qu'il est crédité sur le LP d'époque...
Les instrumentaux restent, avec le recul, ce qu'il y a de plus intéressant dans un disque qui, avec ses défauts, et ses qualités, temoigne d'une époque où peu osaient affirmer leur filiation kobaïenne. Dont acte.
Une édition CD et LP est annoncée...

mercredi 19 février 2020

BBC 1974 : un Akt fort réédité

Sorti initialement en 1999, cet AKT XIII fait partie des plus beaux documents de cette série d'archives sonores. Le groupe de 1974 est ici enregistré un matin de printemps dans les studios de la BBC. Les ingénieurs anglais font un superbe travail de captation et rajoutent même une étonnante reverb qui est pour beaucoup dans le charme étonnant de cette bande.
Pour ceux qui connaissent ce disque, notons une nouvelle pochette, plus adéquate, et un remastering. Pour ceux qui ne connaissent pas, un seul mot : foncez !