lundi 18 février 2013

Soirée hommage à Michel Graillier au Triton 2/2

© aredurno

Un Christian Vander Sextet, formé uniquement pour cette soirée, nous a offert un superbe "Dear Mac",  splendide hommage à Michel Graillier.

Sextet composé de : Christian Vander, Simon Goubert, Frédéric d'Oelsnitz, Philippe Dardelle, Jean-Michel Couchet, Aymeric Avice.

© aredurno

En vidéo, le final, en guise de témoignage brut de fonte !


video

6 commentaires:

  1. Simon qui joue Auroville, vous avez ?

    Pascal

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour Pascal
      d'avoir ou non cet Auroville n'est pas le sujet, nous ne sommes pas une adresse distribuant des enregistrements pirates. Donc nous ne pourrions te le faire passer si c'était le cas.
      Par contre, au travers de divers docs, nous essayons à notre niveau de promouvoir, de faire connaître ou partager notre passion, c'est à dire ces musiques, et je dis bien ces musiques !

      merci Pascal

      Supprimer
  2. Merci pour ce Dear Mac flamboyant ! (djangonuage)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le nombre joue en leur faveur, mais les Sextet et Quintet furent diablement flamboyants, pour reprendre cet adjectif.
      D'autres passages furent remplis de douceurs, ou d'émotions. Vraiment une soirée remplie de divers moments, de diverses facettes, des surprises, des confirmations, de l'imprévu, du bonheur quoi !
      et pour ceux qui n'ont pu y assister, nous laissons ces quelques photos et minutes de film à leur appréciation !

      Supprimer
  3. Finalement d'après le peu que je puisse en percevoir, beaucoup de finesse à l'image de Michel Graillier, je pense ?
    Je retrouve çà aussi à travers tes qualificatifs Franck.

    Poupou

    PS : Peut-on imaginer Simon Goubert au deuxième piano avec Offering en juillet ?

    RépondreSupprimer
  4. A le voir prendre autant de plaisir à accompagner Stella Vander au piano sur 'Bill's Heart', je me suis dit que cela serait vraiment chouette d'avoir Simon au piano dans cette reformation d'Offering. De là à prendre mes désirs pour des réalités... :-)

    RépondreSupprimer