samedi 29 juin 2013

7 - Quand Offering jouait... Out of this World Villiers le Bel 2 Mars 1984 MAJ

Dernier morceau de cette série, et longtemps resté inédit avant d'apparaître, enfin, dans le très réussi coffret d'Offering, Out of this World constituait l'un des moments clefs du répertoire d'Offering des années 84/85. En voici une version captée au  printemps 84, encore les débuts du groupe... Enregistrée par Keiser que nous remercions ! Petit jeu : A part lui (et nous !) qui sait quel est le musicien qui joue de la basse ici ?


Merci à tous ceux qui ont participé à cette petite devinette. La réponse en surprendra plus d'un car il ne s'agit pas d'un bassiste mais de François Laizeau ! Félicitations à Akoustikus et à Maahnt pour leurs réponses ! 



19 commentaires:

  1. Réponses
    1. J'attends d'autres réponses à ce petit jeu ! Lancez-vous les anonymes lecteurs de KSZ !

      Supprimer
  2. Jean Philippe Viret ?
    Il m'a dit avoir joué avec offering à cette époque, donc je tente ma chance...

    Decadence

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ta réponse, bientôt la vérité !

      Supprimer
  3. Janick top non je déconne il n'ya pas debassiste dans ce groupe...

    RépondreSupprimer
  4. une autre colle pour les suivante :) :
    combien de morceaux de MAgin ont été joués dans l'histoire d'offering et lesquels? (je previens j'ai pas la reponse...)

    RépondreSupprimer
  5. j'ai pas bien compris la question ..

    RépondreSupprimer
  6. J'ai lu il n'y a pas longtemps que François Laizeau avait fait un peu de basse dans Offering, donc je me lance : François Laizeau ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le suspens devient intenable ! D'autres propositions ?

      Supprimer
    2. Nan, la même!

      Maahnt

      Supprimer
    3. en fait, il me semble qu'à l'époque, on avait Abdou M’Boup et François Laizeau. Donc, effectivement, ca me parait plus probable. (surtout que j'ai la certitude que ce n'était pas jean philippe viret maintenant)

      decadence

      Supprimer
  7. Et alors ? La réponse, c'est quoi ?
    Ce suspense est insoutenable !

    decadence

    RépondreSupprimer