mercredi 13 janvier 2016

Giorgio Gomelsky est parti

Décédé ce 13 Janvier au matin, à l'âge de 82 ans, celui qui fut le mentor des débuts des Stones, des Yardbirds, de Julie Driscoll, de Brian Auger mais aussi le compagnon de route du Soft Machine originel ou encore du Gong, avait pris la carrière de Magma en main à l'automne 71, suite à un contact avec Faton Cahen. Il va pousser le groupe à tourner, dans des conditions impensables aujourd'hui, en lançant avec Bob Benamou le réseau Rock Pas Dégénéré qui va permettre à Magma, puis à Gong, d'investir les MJC de province. Rapidement assisté de Georges Leton, il va se concentrer sur la production discographique du groupe, finalisant la négociation du contrat avec A&M pour la sortie de MDK puis de Köhntarkösz. Grâce à ses contacts datant du swinging London, il permettra au groupe de jouer régulièrement au Royaume Uni en 1973 et 1974 avec un intérêt manifeste de la presse, et du public insulaire tout en visitant régulièrement les scènes européennes jusqu'à la cassure du printemps 76.
Reste cependant la face plus sombre du personnage comme le contrat avec sa société d'édition Kigali, signé sur un coin de table à l'arrache et qui privera les musiciens de leur légitime rémunération pendant de nombreuses années... Sans prevenir le groupe, il négocie la cession du contrat avec A&M afin de monter Utopia, avec de nouveaux associés qui finiront par le virer pour monter Tomato sans jamais ne rien payer à Magma non plus... Sans parler de son art, attesté, de la division des troupes en invitant tel ou tel musiciens au sein de sa somptueuse Facell Véga alors que le reste de la troupe était dans le Ford Transit...
Il y a sans doute prescription, tant d'années après... Gomelsky restera sans doute nimbé d'une forme de légende, et il est finalement representatif d'une époque où, avec un flair certain, une bonne dose de culot on pouvait agir sur l'histoire du moment... Salut l'artiste !

7 commentaires:

  1. There is No Business Like Show Business ?


    Stoah

    RépondreSupprimer
  2. C'est aussi une mémoire de Magma qui part pour qui aurait envie d'écrire sur notre groupe préféré.

    RépondreSupprimer
  3. A noter la sortie récente du livre "Mon ami Giorgio Gomelsky" par Francis Dumaurier (ami de Giorgio)chez Camion Blanc. Il couvre principalement la période pré à Londres, et post Magma à NYC. Du fait que Giorgio Gomelsky ait dit à l'auteur que Magma a été le groupe favori de toutes ses expériences musicales (page 112), on peut s'étonner qu'aucun témoignage d'un ancien du groupe ne figure en fin d'ouvrage. Quelques anecdotes sur les tournées des MJC,une autre disant qu'en 1977 Magma gagnait entre 5000 et 10000 dollars par concert ... ben voyons! Quoiqu'il en soit et plus largement, un livre passionnant sur le swinging London et l'énergie souvent vaine mise ensuite à faire connaître les groupes undeground.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci car je n'avais pas eu cette info !

      Supprimer
  4. En complément

    http://www.camionblanc.com/detail-livre-mon-ami-giorgio-gomelsky-rolling-stones-yardbirds-magma-gong-1179.php

    RépondreSupprimer