lundi 16 décembre 2013

Steve Shehan "Hang with You", Paris l'Alhambra le Jeudi 12 Décembre 2012

Est-il utile de présenter Steve Shehan ? Ceux qui ont pu assister aux concerts d'Offering au Théâtre du forum des Halles en 1984, se souviennent de ce percussionniste-bassiste qui succéda à Sydney Thiam et à Abdou M'Boup.

Son groove est d'une précision hors du commun, son sens de l'à-propos aussi à l'aise dans le hand-drum que dans le groove...
Depuis Impressions de voyage sorti en 1984 (suivi de Arrows sur le Label Made to Measure), Steve a joué avec Bob Dylan, Paul Simon, Paul Mc Cartney, Peter Gabriel Salif Keita, Youssou N'Dour, Alan Stivell, Jon Hassel, John Mac Laughlin... sans oublier Magma pour Merci. Il a beaucoup tourné avec Hadouk Trio (Didier Malherbe, Loy Ehrlich), fait des sessions internationales ou même en variété (Zazie, Louis Chedid) sans oublier le captivant CD/DVD sorti chez Safar Productions Assikel, de Bali à Baly réalisé par Talia Mouracadé.

Le voilà de retour avec un concert dont la colonne vertébrale est le Hang (instrument de musique acoustique de la famille des idiophones inventé par Félix Rohner et Sabrina Schärer à Berne en 2000). Un instrument qui évoque une coque, au son proche du Steel-Drum et dont les richesses harmoniques infinies ne sont pas sans nous surprendre.
Les "set-percus" sont impressionnants ainsi que la quantité de Hangs. Des musiciens prestigieux qui jalonnent le parcours musical et amical de Steve sont invités et viennent s'aventurer dans ses fresques qui invitent au voyage en traversant les continents mais aussi les strates d'une musique à la fois respectueuse et déterriorialisée. Les percussions gamelans résonnent non loin des balais ou des angklung, percussions frottées, pulsées, timbres et pulsions vivifiants. C'est vibrant et inspirant !
Steve a su créer des compositions et non de la démonstration de percussions. Moment rare et d'une musicalité profonde à la charge émotionnelle intense tant pour les musiciens que pour le public. Je suis étonné de na pas voir dans la salle plus d'aficionados de Zeuhl, hormis ceux qui partagent le même goût prononcé pour les musiques ethniques.
On notera les interventions de Vladiswar Nadishana (flûtes) originaire de Sibérie qui nous a littéralement envoûté, d'Ugo Rabec (Violon et chanteur basse : que fait Christian, c'est le chanteur qui lui faut !), de Nabil Othmani fils au luth et au chant que je voyais enfin pour la première fois. Les claviers de Christian Belhomme résonnent en architectures ornementées, présentes sans être envahissantes. On retrouve les nappes et les accords si particuliers de Steve, quelques textures ambiantes en suspension distillant des climats presque chamaniques.
Le concert a été filmé et devrait faire l'objet d'un DVD témoin d'une création musicale vibrante et enivrante.

Participants : Steve Shehan, Charles Lucas, Christophe Belhomme, Golshifteh Farahani, Jean-Daniel Glorioso, Ibrahim Maalouf, Ugo Rabec, Mathilde Chevrel, Nabil Otmani, Vladiswar Nadishana, Peter Herbert, Nicolas Genest.

Compte-rendu et photo (2) : Thierry Moreau

Does Steve Shehan need to be introduced ? Those who attended the 1984 Offering concerts at Le Théatre du Forum des Halles (Paris, France), remember this percussion and bass player who succeeded Sydney Thiam and Abdou M’Boup.
His groove is outstandingly precise…
Since Impressions de voyage released in 1984 (and Arrows on the Made to Measure label), Steve has played with Bob Dylan, Paul Simon, Paul Mc Cartney, Peter Gabriel Salif Keita, Youssou N'Dour, Alan Stivell, Jon Hassel, John Mac Laughlin...and Magma, of course, on Merci. He was a long time member of Hadouk Trio (with Didier Malherbe and Loy Ehrlich), took part in international sessions and was a musician for mainstream artists (Zazie, Louis Chedid). Among many other productions, he issued a captivating CD/ DVD with Safar Productions called Assikel, de Bali à Baly in collaboration with Talia Mouracadé.

Steve Shehan was back with a concert the backbone of which was the Hang (an acoustic music instrument belonging to the idiophone family and invented by Félix Rohner et Sabrina Schärer inBern (Switzerland in 2000).
This instrument looks like a shell, sounds a bit like steel-drum and has astonishingly infinite harmonic richness. One was impressed by the percussion sections and by the number of Hangs. Great musicians who worked with Steve Shehan were invited and they ventured in a voyage through continents and in a music which was both respectful of traditions and free from boundaries.
Gamelan percussions resonated along with broomsticks and anklungs, the drumming going from soft to pulsating. It was vibrating and inspiring !
Steve Shehan’s performance was one of music and not a show of percussions. There was deep musicality and intense emotion. I was surprised not to see that many Zeuhl fans, only those who are fond of ethnic music.
Remarkable were the performances of Vladiswar Nadishana (flutes) from Siberia , of Ugo Rabec (violin and bass singer : here is the singer you need Christian !) and of Nabil Othmani junior (luth and voice). Christian Belhomme on keyboards played ornamented sound architectures which are Steve Shehan’s unique music layers and tunings and which created an almost shamanic ambiance.

The concert was filmed and a DVD is to be released. 

1 commentaire:

  1. About Magma Concert in Chile:
    http://espaciosinquietos.blogspot.com/2013/12/terrien-si-je-tai-convoque.html
    Hamthai!

    RépondreSupprimer